7
Conseils/ Réflexions/ Voyage

Voyager seule en Europe, le récit de mon premier voyage en solo !

on my tree venise

Finalement, je l’ai fait ! Au moment où j’écris ces premières lignes, ce voyage seul en Europe n’est d’ailleurs pas tout à fait fini. Je suis dans le bus, direction Gênes, la dernière étape de ce voyage avant de rentrer chez moi en Provence. Voyager seule est une expérience unique que je ne peux que te recommander, j’espère que mon article t’inspirera !

Pourquoi cette envie de partir en voyage seule ?

L’idée de partir seule en voyage était une envie de longue date. La toute première fois que j’ai eu envie de partir seule, c’était en Finlande en 2015. Je voulais faire le tour des pays baltes avant de partir, mais personne ne pouvait m’accompagner, j’ai longtemps hésité à partir seule et puis finalement je me suis dégonflée. Quelques mois plus tard, à mon retour, j’ai lancé ce blog voyage. À cette occasion, j’ai découvert d’autres blogueuses pour qui partir seule n’avait rien d’extraordinaire. Certaines étaient même parties seules en tour du monde dans des pays qui me font peur encore aujourd’hui. Elles m’ont donné envie de me lancer ce challenge et de partir seule, mais à l’époque je n’étais pas encore prête et surtout je n’en ressentais pas le besoin.  

Voyager seule a beaucoup d’avantages, mais on ne va pas se mentir, voyager en groupe que ce soit en couple ou avec des amis ou de la famille, c’est souvent beaucoup plus amusant et moins stressant.

C’est seulement il y a quelques mois que j’aie finalement ressenti non seulement l’envie de partir seule, mais un réel besoin de le faire. Si tu as lu ma rétrospective de l’année 2018, tu sais peut-être qu’en octobre dernier, j’ai perdu ma maman à la suite d’une longue lutte contre le cancer. Cet événement m’a beaucoup bouleversé. La perdre, c’était comme si le phare qui guidait ma vie s’était éteint. Tout d’un coup, je me retrouvais seule dans l’océan à devoir naviguer dans l’obscurité. Même si j’ai 27 ans, et que j’ai vécu dès mes 18 ans loin de mes parents, il y a toujours la possibilité de passer un coup de téléphone, de demander de l’aide. Tout ça s’éteint quand un de nos parents part. Je ressentais donc vraiment le besoin de me prouver que j’étais capable de me débrouiller seule. Et pour ça, rien de mieux que de partir seule en voyage !

Ce n’était pas la seule raison. Après mon retour du Sri Lanka, je me sentais aussi finalement prête à le faire. En Asie, la culture était si différente de la culture occidentale que partir seule en Europe, ce continent où je suis née et que je connais si bien me paraissait soudainement très simple !

C’est à la suite de tout ça que j’ai finalement pris mon billet d’avion, un aller simple pour Cracovie. À ce moment, aucun retour en arrière n’était possible et je crois que ce fut finalement le moment le plus stressant de toute cette aventure ! 1er point à retenir, prendre ces billets est finalement le plus difficile !

Il a fallu ensuite construire mon itinéraire. Celui-ci s’est finalement assez facilement imposé à moi : je n’avais que 2 semaines, je souhaitais pouvoir rentrer sans avoir à reprendre l’avion et je voulais absolument revoir l’Italie avant de partir au Canada.

Eh oui encore une autre raison pour ce voyage, mon départ au Canada. Le 21 juin dernier, je me suis envolée pour le pays de la feuille d’érable afin de commencer un PVT de 2 ans et je souhaitais donc particulièrement dire au revoir à l’Europe. J’ai toujours rêvé de faire un voyage à travers l’Europe et même si, c’était un peu trop court à mon goût je suis tellement heureuse de l’avoir finalement fait. Il faut aussi que je te précise que finalement je suis partie seule au Canada. Depuis mi-avril, je suis devenue célibataire et forcément ce nouvel événement n’a fait que renforcer mon envie de voyage solo, car c’est probable que si je souhaite visiter ce nouveau continent, je le fasse en partie de cette manière.

Les préparatifs pour voyager seule en Europe

À quelques semaines de mon départ, j’ai finalement commencé à rentrer dans les vrais préparatifs du voyage. Pour voyager en Europe, les deux solutions les plus pratiques et économiques sont le train et le bus. J’ai un temps envisagé de réaliser un interrail, mais je me suis vite rendu compte en faisant des comparaisons que le bus était plus économique. Pendant l’ensemble de mon voyage, j’ai ainsi pris 5 fois le bus et seulement une fois le train. Flixbus propose en plus un ticket spécial pour ce genre d’itinéraires à 99 € pour 5 itinéraires. Je ne l’ai pas pris et finalement je m’en suis bien sortie car j’en ai eu en tout pour 93 € de billets de bus, mais clairement ça peut vite valoir le coup !

Une autre question auquel j’ai dû répondre rapidement fut Airbnb ou auberge de jeunesse. Très rapidement, je me suis rendu compte que les auberges seraient beaucoup plus économiques. Là ou en couple, je n’aurais pris que des Airbnb. Seul, j’ai largement préféré les auberges. Il faut savoir aussi qu’en janvier dernier, je me suis rendu à Lisbonne avec une amie. Nous étions logés dans une auberge et j’avais adoré cette expérience. Sans ça, je pense que j’aurais sûrement eu plus peur d’être en auberge, car mes expériences précédentes ne s’étaient pas toujours bien pensées. J’ai donc pris des auberges, mais des auberges de qualité, notées en moyenne 9/10 sur Booking, le prix était un plus élevé, mais je n’ai pas regretté, car la différence niveau confort, ambiance était vraiment là. Et puis, il faut bien que je profite un peu des avantages d’être dans la vie active et de ne plus avoir un budget étudiant ! ^^

Profite de 10 % de réduction sur ta première commande Booking.

Quand tous ces points étaient au clair, j’ai à ce moment commencé à prendre mes différentes nuits d’auberges et mes billets de bus. Avant de partir, je n’ai réservé que ma première semaine soit de Cracovie à Ljubljana. J’avais envie de me laisser de la flexibilité si j’avais envie de rester plus ou moins longtemps dans une ville et je pense que c’était une super idée. Le mieux tout de même est, je pense, d’avoir 2/3 jours d’avance sur son parcours. En dernière minute, dans une période de haute saison comme le mois de mai beaucoup d’hébergements sont complets et il y a peu de remises. Pour ma dernière nuit à Bologne, je me suis notamment retrouvée à devoir trouver un hébergement le matin pour le soir même. Et avec le recul, j’ai trouvé que c’était vraiment du stress inutile.

Si tu veux en savoir plus sur les sites que j’utilise pour planifier mes voyages, je te renvoie vers ma page ressources & bons plans.

Le 2 mai dernier, je me suis donc finalement envolée pour Cracovie. Là-bas, j’y ai rejoint une de mes meilleures amies et son mari qui sont polonais. Pendant 2 jours, je n’étais donc pas seule, ce fut une douce transition avant de finalement me retrouver seule le 4 mai au soir dans les rues de Cracovie. C’était le début d’une merveilleuse aventure ! Je rentrerais plus dans les détails dans des articles dédiés à chaque ville.

L’itinéraire et le budget de mon voyage solo en Europe

L’itinéraire de mon voyage de 2 semaines en Europe seule

2000 km, 5 pays, 8 villes, quand je vois cette carte, j’ai dû mal à réaliser que j’ai vraiment réalisé tout ce périple et pourtant si !

Le transport

Départ Arrivée Transport Prix Autres
Marseille Cracovie Avion 90 € +11 € de compensation carbone sur My climate
Cracovie Vienne Bus 19,99 €  
Vienne Ljubljana Bus 24,99 €  
Ljubljana Bled Bus 12,84 € Prix pour aller-retour dans la journée
Ljubljana Venise Bus 15,99 €  
Venise Bologne Train 12,75 € Possible de le faire en bus aussi.
Bologne Gênes Bus 15,99 €  
Gênes Aix-en-Provence Bus 18,99 €  

Tous les bus que j’ai pris ont été des Flixbus sauf celui pour Bled où j’ai pris le bus local. Pour le train, il est possible de le réserver directement à la gare. Venise-Bologne est une ligne très courante, le trajet s’effectue dans l’équivalent d’un TER et il y a des trains toutes les heures donc tu auras forcément une place. Pour ma part, j’ai préféré le réserver via Trainline, car je peux récupérer un peu de sous sur mes billets avec Igraal.

En t’inscrivant sur Igraal tu recevras 3 € + 1 € si tu télécharges l’extension.

Le logement

Ville Type Nombre de nuits Prix Autres
Cracovie Amis 2 0 € Merci Patrycja et Chris !
Cracovie Auberge 1 12 €  
Vienne Auberge 2 40,90 €  
Ljubljana Auberge 4 80 €  
Venise Auberge 3 56,81 €  
Bologne Auberge 2 60 €  
Bologne Hotel 1 46 €  
Gênes Auberge 1 21 €  

Mes recommandations pour le logement 

Cracovie : Je te recommande vivement le One World Hostel où je suis restée. C’était la moins chère des auberges où j’ai été et pourtant la qualité était bien là, un plus pour le petit déjeuner qui était sous forme de buffet et donc assez copieux. Il est situé à 10 mm à pied de la station de bus et en plein centre-ville très pratique, très bon rapport qualité-prix !

Vienne : Mon pire hostel, le seul où l’internet était vraiment nul, cher. Je ne te recommande pas. En revanche, ce n’était pas ma première fois à Vienne et j’avais adoré mon Airbnb lors de mon premier séjour. De manière générale, les hôtels et auberges sont très chers à Vienne et je te conseille les Airbnb.

Profite de 35 euros de réduction sur ta première commande Airbnb

Ljubljana : Mon coup de cœur du séjour tout simplement ! Je n’ai rien à dire, tout était parfait ! Si tu cherches une auberge à Ljubljana, n’hésites pas une seconde et vas au Turn Hostel, j’ai fini par y rester une nuit de plus tellement je me sentais bien dans cette auberge et à Ljubljana de manière plus générale !

Venise : Eh dire que j’ai failli passer à côté de Venise, car je n’arrivais pas à trouver de logement décent à un prix raisonnable, après un énième tour sur Booking, je suis finalement tombée sur le Anda Venice Hostel. Pour moi c’est le bon plan logement à connaître, situé à 5 mm à pied de la gare de Mestre et 5 mm de train de la place centrale de Venise sachant qu’il y a des trains tous les 10 mm et qu’ils coutent 1 € ! L’auberge est ultra moderne, les infrastructures sont top, ce fut vraiment une excellente surprise.

Bologne : Mon second coup de cœur du séjour, et encore un énorme coup de cœur ! Quand je suis arrivée au Dopa Hostel, j’ai eu tout de suite cette impression d’être dans l’auberge espagnole. Et cette impression s’est vérifiée par la suite, toute petite auberge du centre de Bologne, au Dopa on se sent comme à la maison tout simplement. Je n’avais juste plus envie de partir. Et si toutes les auberges pouvaient ressembler à celle-ci, ce serait le rêve.

Gênes : À ma grande surprise, trouver une bonne auberge à Gênes ne fut pas facile. Comme à Vienne, je ne te recommande pas l’auberge où je suis restée mais plutôt le Airbnb où je suis restée lors de ma première visite à Gênes.

Les activités

Je n’ai pas de budget précis à te donner concernant les activités. Je sais juste que j’en ai eu pour les 300 €. Je suis en effet parti avec 150 € et j’ai retiré 150 € ma seconde semaine que j’ai utilisé en totalité ou presque. La plupart de mes dépenses se sont faites dans les restaurants, c’est là où j’aime le plus me faire plaisir et où je n’ai pas regardé à la dépense. Au niveau des activités j’ai fait deux free tours, visiter les mines de sel à Cracovie et le musée Hundertwasser à Vienne et c’est tout ! Sinon, j’ai marché et exploré les villes à pied. Il y a aussi eu un billet 24 h pour le métro à Vienne et des billets de train pour me rendre dans le centre de Venise.

Le budget total pour voyager seule 2 semaines en Europe

Budget total pour un voyage seul en Europe de 2 semaines : 828€

Voyager seule en Europe : les réponses à tes questions

J’avais fait une séance de questions/réponses sur Instagram à la suite de mon voyage en solo et j’ai décidé de reprendre certaines de tes questions ci-dessous.

Est-ce que tu recommanderais cette expérience (voyager seule) ?

Totalement, je pense que c’est une expérience à faire au moins une fois dans sa vie si l’on aime voyager, mais fais-le quand tu te sens prêt(e) ou que tu en ressens vraiment le besoin ! Avec les blogs voyages et les groupes de voyageuses, c’est devenu à la mode de voyager seule sauf que le faire juste parce que tout le monde le fait pour moi c’est la pire idée et l’assurance d’avoir une mauvaise expérience. De même pour le choix de la destination, choisis un lieu où tu sais que tu te sentiras bien. Et enfin, fais attention à la saison ! Quand on est le seul, la météo est vraiment importante, c’est pour ça que je suis partie au printemps. J’ai tout de même eu de la pluie, mais au moins je n’ai pas eu froid ce qui est très important pour le moral !

Est-ce que tu as travaillé pendant ce voyage ? Si oui, quel est ton retour sur cette expérience ?

Je travaille en freelance en marketing digital. J’avais donc le choix de faire une vraie pause, mais ne pas avoir de rentrée d’argent pendant 2 semaines où continuer à travailler, j’ai choisi la seconde option et ce fut loin d’être une promenade de santé ! La première semaine était plutôt cool, car j’ai seulement eu des cours en ligne à donner. Cela me demande peu de préparation, j’ai surtout besoin d’être devant mon ordi à une certaine heure avec une bonne connexion internet. En revanche, la seconde semaine, j’ai eu plusieurs articles en rédaction web à rendre et c’est là où ce fut délicat, j’ai beaucoup moins profité à ce moment-là. Si c’était à refaire, soit je prendrais de vraies vacances, soit je ferais mon voyage beaucoup plus lentement. En restant au moins 4 jours dans chaque ville pour pouvoir profiter et travailler convenablement.

Est-ce que si l’on est timide et pas très à l’aise en règle générale, voyager seule n’est pas trop dure ?

Je suis aussi quelqu’un de réservé à la base et le voyage m’a beaucoup aidé m’ouvrir. Je te conseillerais par contre de ne peut-être pas tout de suite partir en solo et commencer par des choses plus simples comme un voyage organisé, un séjour linguistique ou un stage. C’est ce que j’ai fait personnellement, je suis d’abord partie 2 semaines à Bristol en séjour linguistique et 6 mois en stage en Finlande et ça m’a beaucoup aidé à me préparer pour ce voyage en solo. Après tout dépend de la personnalité de chacun, certains préfèrent sauter dans le grand bain directement, personnellement je préfère y aller au fur et à mesure. Cela dépend aussi de ce que tu entends par timide. Les gens en auberge viennent beaucoup vers toi donc si c’est simplement le fait de faire le premier pas qui te met mal à l’aise ça ne sera pas un problème !

Est-ce que tu t’es senti en insécurité à des moments de ton voyage ?

Non, mais j’ai fait attention à ne pas faire des choses qui pourraient me faire me sentir en insécurité. Les fois où je suis sortie le soir c’était avec des personnes de mon auberge, je suis toujours rentrée avant minuit #Cendrillon et j’ai aussi évité d’arriver ou partir d’une ville en pleine nuit. À ce niveau-là, je pense que l’important c’est de bien se connaître. Pour ma part, je sais que la nuit, j’ai tendance à être plus stressée et sur mes gardes, c’est pour ça que j’ai fait attention à ce niveau-là.

Tu ne t’es jamais sentie seule ?

J’avais du mal à croire certaines blogueuses qui disaient qu’on était rarement seule quand on voyage en solo et pourtant c’est vrai ! J’ai aussi constaté que les voyageurs seuls attirent les voyageurs seuls. C’est clairement avec eux que j’ai le plus discuté et que je suis sortie. Par contre, je te recommande vivement de loger en auberge si tu veux rencontrer des gens. En Airbnb, c’est clairement plus compliqué. J’ai été seule une grosse partie de mon voyage tout de même et ça ne m’a pas du tout gêné. Je suis quelqu’un d’introverti donc être seule ne me dérange pas. Il y eut qu’au lac de Bled où j’aurais aimé être accompagné, les randonnées seules ce n’est pas mon truc !

Quelle saison conseilles-tu pour un road trip en Europe ?

Je suis partie du 2 au 18 mai, normalement c’est la saison idéale, mais je n’ai pas eu de chance. Cette année, le printemps a été vraiment nul en Europe et j’ai eu beaucoup de pluie. Pour autant, c’est quand même une période que je conseillerais avec juin et septembre. Dans le sud de l’Europe, tu peux aussi partir sans problème en avril et octobre. Et dans le nord de l’Europe, Juillet-Août peut être pas mal, les touristes y sont quand même plus rares et la météo est idéale !

Voilà c’est tout pour cet article, si tu as d’autres questions, n’hésite pas à me les indiquer en commentaires et je mettrais l’article à jour. Et toi, dis-moi, tu as déjà tenté l’aventure en solo ? Si oui, où es-tu allée pour combien de temps ? Sinon, as-tu envie de tenter l’expérience ?

*Cet article contient des liens affiliés Booking c’est-à-dire que si tu commandes par ce biais, je touche une commission. Cela ne change rien pour toi au niveau du prix ! Un immense merci pour ton soutien ♥︎

Sur le même thème

7 commentaires

  • Reply Aurorevoyage 8 août 2019 at 13 h 36 min

    J’avais bien saisi qu’il s’était passé quelque chose dans ta vie mais je ne savais pas quoi. Je n’imagine pas ta tristesse
    En tout cas ton article est super ! bravo d’être partie seule, je n’ai jamais osé et pourtant ça m´aurait fait du bien.

    • Reply Aurore 11 août 2019 at 20 h 13 min

      Il ne faut jamais dire jamais ! 😉 Avant ces derniers mois, je n’aurais pas osé et puis le déclic et venu d’un coup. Comme pour le tatouage d’ailleurs, 10 ans que ça me trottait dans la tête mais le déclic est vraiment venu d’un coup !

  • Reply 3 kleine grenouilles 8 août 2019 at 16 h 16 min

    Je ne connais ton blog que depuis quelques semaines, je ne savais pas pour ta maman. Toutes mes condoléances et bon courage pour cette épreuve.
    Je suis tout à fait d’accord avec toi pour les auberges. J’ai quelques fois voyagé en solo en Europe et en Asie et en logeant en auberge, j’ai toujours bavardé avec d’autres voyageurs seuls. Maintenant, nous voyageons en famille et faisons toujours étape en auberge de jeunesse et c’est vraiment agréable et adapté avec des enfants, même petits.
    Un joli parcours en tout cas !

    • Reply Aurore 11 août 2019 at 20 h 15 min

      oh c’est génial, je n’aurais jamais pensé à aller dans des auberges en famille. Vous louer des chambres privées du coup où vous êtes parfois en dortoirs ?

  • Reply Ornella 9 août 2019 at 2 h 46 min

    Merci pour les explications budgétaires détaillées, c’est hyper intéressant. Et en effet, ça ne revient pas si cher !

    • Reply Aurore 11 août 2019 at 20 h 16 min

      Merci Ornella et non ce n’est vraiment pas cher surtout que j’ai étalé les dispenses sur plusieurs mois, et une grande partie de mes sous d’anniversaires sont partis dedans !

  • Reply 3 kleine grenouilles 12 août 2019 at 8 h 25 min

    Nous réservons une chambre familiale ou une chambre pour nous cinq mais jamais en dortoir. Les auberges de jeunesse ont toujours un lit bébé (à demander à l’avance) et des chaises hautes.

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    17 Partages
    Enregistrer9
    Partagez8
    Tweetez