11 In Humeurs/ Lifestyle/ Réflexions/ Voyage

Tu n’as pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour voyager !

J’ai vraiment beaucoup hésité avant de publier cet article. J’avais peur qu’il soit mal perçu, mal compris. Donc si mes propos sont maladroits, je m’excuse d’avance ! 


Voyager est une chance. Pour différentes raisons : financière, logistique, pratique, tu n’as peut-être jamais pu partir à l’étranger. Pourtant sans le savoir, tu es peut-être déjà un grand voyageur. Car le voyage ne se résume pas à passer une frontière et passer une semaine dans un endroit qui ne s’appelle pas France. En tout cas, pas pour moi ! Pour moi, le voyage est avant tout un état d’esprit !

Le voyage, une histoire de curiosité

Si tu as jeté un œil à mon à-propos, tu sais peut-être que je suis loin d’être une grande aventurière. Je suis partie pour la première fois à l’étranger à l’âge de 11 ans. Et il a fallu que j’attende d’être majeur pour partir ma seconde fois. Cela n’a pas été toujours facile, je me rappelle petite que je rêvais d’escalader le portail de l’école primaire pour pouvoir partir loin ! Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu cette envie de partir, de découvrir d’autres contrées, d’entendre d’autres langues, de manger de nouvelles saveurs. J’ai toujours eu cette immense curiosité pour l’être humain.

Pourquoi telle personne agit-elle de la sorte ? Pourquoi cette autre aspire-t-elle à cela dans la vie ? Qu’est-ce que le bonheur ? Je me posais et me pose encore aujourd’hui mille questions sur la vie et les hommes ! Mais alors tu vas peut-être me dire que je m’éloigne, quel rapport avec le voyage ? Et bien tout ! Ma vision du voyage est totalement imbriquée avec ma passion pour l’Homme. Et tu n’as pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour rencontrer l’autre. Tu n’as pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour en apprendre plus sur les autres cultures. Tu n’as pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour voyager !

Le voyage commence en ouvrant ta porte

Je ne peux pas voyager autant que je le voudrais. J’ai donc dû trouver des solutions pour voyager autrement. Les livres, les films que je regarde, m’en apprennent parfois tout autant sur une autre culture que lorsque je voyage. Le meilleur exemple est sûrement celui des États-Unis. Je ne m’y suis jamais rendue et pourtant grâce aux livres et aux films que j’ai pu voir, ça reste une des cultures que je connais le mieux. Bien sûr quand je te dis films, je ne pense pas aux derniers Marvel, mais plutôt à un film comme Wind River de Taylor Sheridan que j’ai vu récemment ou au livre Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee. Des livres et des films qui sont liés à l’histoire d’un pays, sa culture.

Mais la culture est loin d’être la seule solution pour voyager en restant dans sa ville. Je suis sûr que tu as forcément des amis qui sont d’horizons différents ou des amis qui ont eu plus la chance de voyager que toi. As-tu déjà pensé à leur poser des questions ? Quand je suis revenue de Finlande, j’étais finalement assez triste que l’on ne me pose pas plus de questions. J’ai eu droit toujours aux deux mêmes : « c’était bien ? » et « il ne faisait pas trop froid ? ». Pourtant j’aurai adoré répondre à d’autres questions comme : « Est-ce que le système d’éducation est si bien qu’on le dit ? » ou « Quelles sont les différences entre Finlande, Suède et Norvège ? » ou encore « Quelles sont les spécialités culinaires ? ».

Je sais que tout le monde n’a pas cette curiosité et peut-être que certaines personnes ont eu peur d’être indiscrètes. Mais je trouve ça dommage de ne pas échanger un peu plus profondément sur le sujet surtout quand les personnes reviennent de plusieurs mois dans un pays. D’expérience, les gens sont en général ravis de raconter leur aventure.

Et puis bien sûr, dans notre monde actuel, où nos villes sont de plus en plus multiculturelles, il est de plus en plus évident de trouver des solutions alternatives aux voyages. Je me rappelle petite, j’attendais avec impatience la période de Noël, car il y avait toujours une fête extraordinaire avec plein de bons gâteaux allemands organisée par l’association où mon frère et ma sœur apprenaient l’allemand ! Les associations de langues sont un bon moyen de voyager en restant chez soi, mais pas seulement, tu peux aussi aller découvrir ce nouveau restaurant cubain, indien, marocain qui vient d’ouvrir. Et renseigne-toi sur les festivals autour de chez toi, ce n’est aussi pas rare, qu’il y en ait spécialement pour les cuisines du monde, les cinémas du monde.

#EnFranceAussi, vive l’Europe

En voyant partir ces meilleurs amis au Vietnam, au Brésil ou en Afrique du Sud, difficile de se rappeler que la France et l’Europe ont aussi des choses à revendre. Et pourtant ! La France est d’autant plus intéressante que ces différentes régions sont très contrastées. Si l’on prend juste les 3 plus grosses villes françaises : Paris, Lyon et Marseille, les différences entre ces 3 villes sont déjà très importantes. Si je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup bouger, j’ai en revanche déménagé plusieurs fois. De Poitiers à Marseille et de Marseille à Paris pour ne citer que les plus importants. Et je peux te dire que j’ai à chaque fois vécu un petit choc culturel. Pour rappel, un choc culturel est la désorientation ressentie par une personne confrontée à un mode de vie qui ne lui est pas familier. Et crois-moi, le mode de vie entre Poitiers, Marseille et Paris a de nombreuses différences.

On a aussi facilement tendance à oublier nos voisins européens, qui ont tant à nous apprendre. Avec le développement de la multimodalité, il est de plus en plus facile de se rendre dans les régions à proximité. Il y en a pour tous les budgets et styles de vie. C’est ainsi que j’ai eu l’idée de me rendre en covoiturage à Bruges de Paris ou tout récemment, en bus, à Gênes d’Aix-en-Provence. Ces deux villes n’ont jamais été sur ma bucket list. Pourtant, j’y ai vécu deux expériences extraordinaires. J’ai été à la rencontre du mode de vie belge et italien qui a tant à offrir à qui ouvre grand les yeux !


Par cet article, j’espère surtout t’avoir fait réaliser que le voyage est loin de se limiter à prendre un avion et se rendre dans un autre pays. Je connais des personnes qui n’ont presque jamais voyagé et qui sont très ouvertes d’esprit et inversement. Le voyage pour moi est surtout cette envie constante d’apprendre et de découvrir de nouvelles choses sur les autres et notre planète. Accepter que certaines personnes n’ont peut-être pas les mêmes idées, traditions et que ce n’est pas forcément mieux ou moins bien, c’est juste différent.

Bien sûr, je ne suis pas naïve. Difficile de remplacer un voyage de cher et d’os par Rendez-vous en terre inconnu. J’espère simplement que ce petit rappel t’aidera à patienter en attendant que des opportunités pour partir se présentent à toi !


Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à me suivre sur FacebookTwitterInstagram et YouTube !

Cet article te plaît ? Épingle-le sur Pinterest !

Sur le même thème

11 Laisser un commentaire

  • Reply Aurore 1 décembre 2017 at 13 h 51 min

    Effectivement, le voyage est un état d’esprit. Je vais partir loin et plutôt longtemps, mais après j’aimerais découvrir la France plus en profondeur, car je réalise je la connais finalement assez peu !
    Et puis, il y a aussi le voyage sans bouger de chez soi, en se tournant en soi même … le voyage intérieur 🙂
    Belle journée

    • Reply Aurore 1 décembre 2017 at 17 h 38 min

      C’est vrai que le voyage intérieur est aussi très important, je n’ai pas pensé à le mettre mais j’aurai pu aussi ! En tout cas, c’est vraiment génial si tu as l’occasion de partir loin, tu vas aller où ?

  • Reply Léonor 2 décembre 2017 at 9 h 21 min

    Je suis entièrement d’accord avec toi, et je suis très contente que tu aies décidé de partager cet article avec nous :). On peut effectivement voyager en rencontrant des personnes à deux pas de chez nous, ou en lisant un livre dans notre canapé. Mais aussi, je me rends compte que les grands voyageurs européens oublient souvent de découvrir leur propre continent. Et quand ils le font, ils sont toujours surpris de ce qu’on peut y voir.
    La plupart de mes amis me considèrent comme une grande voyageuse, et pourtant je n’ai mis le pied en-dehors de notre Europe que quelques fois. J’ai envie de découvrir le monde, et je le ferai, mais en attendant j’aime passionnément découvrir tous les coins de l’Europe. je pense qu’on a une chance infinie de vivre sur un continent aussi riche de cultures que le nôtre. Il suffit souvent de deux heures en voiture pour se sentir déjà complètement ailleurs :).

    • Reply Aurore 3 décembre 2017 at 16 h 29 min

      Merci Léonor pour ton retour ! Je partage à 100% ton retour. Beaucoup de non-européen nous envie également notre continent car il est justement si facile d’y voyager et dans un continent si petit on passe pourtant par des cultures très différentes et variées !

  • Reply Aliénor Chevaletmoi 3 décembre 2017 at 19 h 44 min

    Tu as complètement raison. Pour les froussardes comme moi qui ne veulent pas partir seule et qui ont une moitié casanière, un livre c’est le mieux. J’aime l’univers fantastique depuis petite parce que c’est une évasion complète sans sortir de son lit. Mon côté flemmarde doit jouer aussi :p
    C’est une bonne chose de rappeler qu’un voyage c’est pas forcément loin, il y a de superbes découverte sur le pas de nos portes.

    • Reply Aurore 4 décembre 2017 at 20 h 44 min

      Merci Aliénor ! On se rejoint pour l’amour de l’univers fantastique ! 😉

  • Reply cueille le jour 4 décembre 2017 at 9 h 46 min

    J’avais écrit un article similaire au tien, je suis donc totalement d’accord avec tes propos 🙂 Et puis l’Europe, la France c’est tellement beau 😉 Pas besoin de partir loin parfois

    A très vite 🙂

    • Reply Aurore 4 décembre 2017 at 20 h 46 min

      Merci Sarah ! ça me fait super plaisir de te voir ici, j’apprécie beaucoup ton blog ! 🙂

  • Reply cueille le jour 5 décembre 2017 at 15 h 59 min

    Ahaha merci beaucoup, c’est réciproque ! 🙂

  • Reply Ornella 6 décembre 2017 at 16 h 28 min

    Je suis bien d’accord avec toi. Mes parents m’ont habitué à admirer les splendeurs françaises avant de vouloir aller en dehors des frontières. Ce sont les voyages scolaires qui m’ont permis d’aller visiter l’Italie, la Belgique, l’Angleterre et les Etats-Unis d’abord. Après, j’ai pu partir ailleurs. Mais je découvre toujours avec émerveillement certaines contrées de chez nous.

    • Reply Aurore 7 décembre 2017 at 12 h 15 min

      Chez nous, à côté ou très loin, chaque pays a beaucoup à apporter à qui sait ouvrir grand les yeux ! 🙂

    Laisser un commentaire