8
Réflexions

Pourquoi j’adore visiter les villes asiatiques !

villes asiatiques singapour cricket ground et les immeubles en arrière-plan

Trop polluées, trop bruyantes, trop peuplées, les villes n’ont jamais eu aussi peu la cote. Si l’on part volontiers en City Trip en Europe, c’est tout autre chose quand on parle des villes et capitales asiatiques. Les guides conseillent souvent de les éviter, mais ce ne sont pas les seuls. Nombreux sont les touristes et les blogs qui les déconseillent à leur retour.

Que ce soit Bangkok, Kuala Lumpur, ou Colombo, les mêmes dénominatifs reviennent : trop bruyantes, trop pollués, trop sales. Et moi qui vis au Sri Lanka depuis maintenant plus de 6 mois, je me demande : « Pourquoi tant de haine ? »

Pourtant, je suis une fille de la campagne, mes racines sont berrichonnes, et j’ai grandi à Poitiers. On est loin de la grande ville et des grandes tours ! Cet arrière-pays je l’aime d’amour, j’ai besoin de forêt et d’océan pour me ressourcer. J’aime la nature tout simplement !

Mais si c’est la ville que j’ai envie de mettre en avant dans cet article, c’est, car c’est elle qui m’apprend le plus, me fait le plus grandir que ce soit en tant que voyageuse, expatriée ou habitante. Les villes sont aujourd’hui le lieu d’habitation de nombreuses personnes. En tant que capitale, c’est souvent toute une culture qu’elles portent dans leur bras. La fière provinciale que je suis déteste l’admettre, mais Paris en est un parfait exemple. Histoire, art, gastronomie, où mieux apprendre à connaître la culture française ? Difficile pour moi de dire à un voyageur d’aller plutôt d’abord à Strasbourg, à Marseille ou à Lyon. Non, Paris malgré son bruit, sa pollution, reste le lieu à visiter pour toute personne qui voyage pour la première fois en France et souhaite découvrir la culture française.

Alors, pourquoi faire une différence lorsqu’on parle d’Hô Chi Minh, Mumbai ou Pékin ? Pourquoi les capitales asiatiques n’ont-elles pas l’amour reçu par les capitales européennes ?

Cas pratique : la capitale du Sri Lanka, Colombo

Oui, Colombo est polluée, bruyante, sale… comme toutes les grandes capitales américaines, européennes ou asiatiques. Mais pour moi, Colombo est surtout le reflet d’un pays, le Sri Lanka. C’est le centre névralgique, le poumon, le cœur de ce petit pays d’Asie en plein boom économique. C’est aussi son cœur politique, historique, le cœur d’un pays en reconstruction après 20 ans de guerre civile. Le cœur de sa mixité culturelle : bouddhistes, hindouistes, musulmans.

Colombo en 2018 a des airs de Paris après la guerre, des milliers de personnes viennent ici en quête d’un avenir meilleur. Ils quittent les campagnes pour travailler dans les usines, le tertiaire (dont le tourisme). Colombo, cette ville si décriée par les touristes, c’est le Sri Lanka de 2018. Oui, la ville fait du bruit, mais ce bruit c’est le son de son dynamisme. C’est le son d’un pays qui en a marre d’avoir l’étiquette de tiers-monde, qui a envie d’avancer, qui a envie que ses enfants aient un avenir meilleur. La vidéo de Nas Daily sur le Sri Lanka l’explique très bien, je trouve ! (Je vous conseille d’ailleurs aussi ces deux autres sur la papier à base crottin d’éléphants et celui sur le Kottu !)

Alors clairement en tant qu’expatriée, quand je vois des touristes se plaindre que Colombo est sale, bruyante, polluée. Cela me rend profondément triste, et cela me fait même mal pour ce pays que j’aime tant. Je comprends le besoin de plages désertes et la recherche de lieux encore préservés par le tourisme de certains voyageurs, mais il faut bien comprendre qu’à côté d’un Sri Lankais qui peut doubler/tripler son salaire en se lançant dans le tourisme ou en travaillant dans une grande entreprise à Colombo. Cela me semble bien dérisoire. Et n’y a-t-il rien de plus authentique, représentatif que la capitale d’un pays ?

Les villes : les meilleures témoins de la culture d’un pays

Personnellement, c’est ce que je pense. Comme Helsinki était très représentative de la Finlande et des Finlandais. Pour moi, Colombo est très représentative de la culture sri lankaise. Et cela vaut le coup de s’y attarder contrairement à ce que disent la plupart des guides. Sans y rester une semaine, car le Sri Lanka regorge de bien des merveilles, dont les anciennes capitales historiques comme Kandy, Anuradhapura, Polonnaruwa (oui encore des villes, on reste dans le thème !). Il me semble indispensable d’y passer 2,3 jours. Et c’est vrai pour toutes les autres capitales du Sud-est asiatique. Je pense notamment à Kuala Lumpur en Malaisie que j’ai adoré, mais aussi Bangkok en Thaïlande qui m’intrigue beaucoup.

C’est pour moi indispensable de rester un peu dans ces villes pour prendre le pouls du pays tout simplement ! Pour reprendre l’exemple de Colombo par exemple voici une petite liste non exhaustive de ces choses que vous ne pourrez faire que difficilement en dehors de la capitale :

  1. Se rendre au musée national, le seul musée qui pour moi vaut vraiment le coup au Sri Lanka et qui retrace toute l’histoire du pays.
  2. Se rendre à un match de cricket, le sport national ici et dont les matchs internationaux n’ont lieu qu’à Colombo
  3. Faire un massage ayurvédique, cette médecine vieille de plusieurs millénaires. J’ai fait des massages hors de Colombo, mais la qualité est vraiment au-dessus ici !

Les villes asiatiques : une ambiance incomparable à celles d’Europe

Si j’aime tant les villes asiatiques, c’est, car on y voit une ambiance qu’on ne trouve nulle part ailleurs ! Moi qui n’aime pas la nuit, en Asie, j’ai appris à l’apprécier. Il y a une atmosphère toute particulière qui se dégage d’une ville comme Colombo la nuit, à la fois très calme (la vie nocturne est très loin d’une ville comme Barcelone ou Berlin) et en même temps toujours en éveil ! Sur les routes du Sri Lanka, vous croiserez ainsi toujours une statue de Bouddha avec des lumières multicolores qui clignotent dans tous les sens. Et puis si vous avez faim, vous trouverez toujours un endroit où vous poser pour manger un repas bien copieux pour 1 €. À Colombo, il faut absolument tester le Kottu de Pilawoos, une institution !

De jour, dans les villes, c’est l’occasion de voir les enfants se rendre à l’école, les adultes au travail. Les bus et les tuk-tuk fusent dans tous les sens ! Et puis la nourriture encore et toujours, les boulangeries qui vendent des short-eats, les étales de fruits frais et de légumes.

C’est dans ces grandes villes que j’ai l’impression de m’imprégner au mieux de la culture et de ses habitants. J’observe avec de grands yeux tout ce qui se déroule sous mes yeux et c’est là où pour moi le mot voyage prend tout son sens !

Et toi dis-moi, ces villes asiatiques tu les aimes ou tu les détestes ?

Sur le même thème

8 commentaires

  • Reply Liz 11 septembre 2018 at 7 h 07 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Ma capitale préférée au MONDE c’est définitivement Bangkok ! La première fois que je suis arrivée à Bangkok ça a été l’enfer : bruyant, polluée, sale, du traffic partout. J’y suis retournée un an plus tard et j’ai adoré. Depuis, j’y suis allée trois ou quatre fois, je ne sais pas ! Je suis incapable d’expliquer pourquoi j’aime tant cette ville : ce n’est pas reposant du tout, elle est bruyante et polluée mais … L’énergie qui se dégage de BKK est formidable !

    Et puis, en Asie tout bouge rapidement avec le tourisme ! Je trouve que les capitales ont ce quelque chose de « rassurant » parce qu’elles changent moins vite que les autres villes. Les capitales sont moins touchées par le « tourisme de masse » et je trouve ça un peu rassurant quand je retourne dans un pays d’avoir un endroit qui change moins vite…

    • Reply Aurore 12 septembre 2018 at 10 h 49 min

      Je vois tout à fait ce que tu veux dire. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai eu du mal à écrire cet article car c’est beaucoup une question d’énergie donc difficile à décrire ! Et pour ce qui est du côté moins touristiques des capitales, je suis tout à fait d’accord aussi, et c’est beaucoup dû à cette mauvaise réputation qu’elles ont ! :/

  • Reply Ornella 11 septembre 2018 at 7 h 54 min

    C’est marrant, je ne pense pas préférer visiter les capitales aux petites villes. J’ai passé toujours de meilleurs moments dans les petits patelins que dans les capitales. Quand j’étais en Australie, j’ai préféré 100 fois Port Douglas à Sydney par exemple ou en Thaïlande, j’ai préféré, l’île de Koh Lanta, l’île de Koh Phi Phi et la ville calme de Cap Panwa à Phuket.

    • Reply Aurore 12 septembre 2018 at 10 h 52 min

      Aah je te comprends tout à fait aussi, je pourrais faire une ôde aux campagnes aussi ! ^^ Par contre Phuket est vraiment très particulière et ce n’est pas la capitale de la Thaïlande, Bangkok est très différente !

  • Reply Fany 11 septembre 2018 at 10 h 25 min

    Vive les villes d’Asie! Au début de mes voyages, je n’aimais ni Bangkok, ni Phnom Penh. Les villes d’Asie ne sont pas aussi faciles à visiter que les villes d’Europe. Les reseaux de transports sont cahotiques et on a rarement un vieux centre ville regroupant toutes les curiosités. Mais je constatais toujours un point commun à toutes ces villes: les touristes detestent et les expats adorent. Pourquoi ça? Car les villes d’Asie s’apprivoisent. Si on prend le temps de les découvrir, qu’on se crée des repères, on oubliera le bruit et la saleté pour apprécier les bons restos, la vie nocturne et la diversité culturelle. L’effort en vaut la chandelle.

    • Reply Aurore 12 septembre 2018 at 10 h 56 min

      C’est complètement ça ! 😀 C’est clair que quand on vient d’Europe, les villes asiatiques demandent vraiment à être apprivoisés. Je m’en suis rendue compte lors de mon dernier voyage en Malaisie, je me sentais comme un poisson dans l’eau ! Mais il m’aura fallu 7 mois d’expatriation en Asie pour arriver à ça !

  • Reply Anne 12 septembre 2018 at 10 h 35 min

    Je comprends tout à fait, sans doute parce que je suis née à Poitiers aussi ;-)!
    J’ai adoré Shanghai, par exemple, malgré la pollution et les odeurs… parce que c’est un mélange d’un peu tout, ces grandes villes, et qu’on y lit assez bien l’histoire du pays! Je ne suis pas restée assez longtemps à Colombo pour voir grand-chose, toutefois. Une prochaine fois!

    • Reply Aurore 12 septembre 2018 at 10 h 59 min

      Ah peut-être en effet ! ^^ Je vais préparer un gros article sur Colombo et les choses à y faire car par contre je l’admet ce n’est pas évident et les infos surtout en français sont rares !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.