10 In Cinéma/ Culture

TOP 10 : mes films français cultes

J’entends souvent des personnes dire qu’ils n’aiment pas les films français. Et j’en suis toujours surprise. Ce n’est pas un peu radical de supprimer la cinématographie de tout un pays ? La France fait partie du top 10 des pays qui produisent le plus de films tous les ans. Chaque année, c’est plus de 300 films qui sortent de l’hexagone. On y trouve une grande diversité que se soit en termes de genre, d’histoire et de réalisation. Et notre cinéma est d’ailleurs très apprécié à l’étranger, la France se place ainsi à la seconde place des pays exportateurs de films.

J’ai donc décidé de te sortir mon classement de mes films français préférés. Ce sont mes films cultes. La plupart sont récents et sortis dans les années 2000. J’ai volontairement occulté les films avec De Funes, Les Bronzés, les Visiteurs et cie. Ce sont aussi bien sûr des films cultes que j’adore, mais j’ai eu envie de te donner un classement un peu plus personnel.

1. L’auberge espagnole de Cédric Klaspish (2002)

groupe l'auberge espagnole

Xavier, un jeune homme de 25 ans, part à Barcelone pour faire un échange en Erasmus et apprendre l’espagnol. Cette langue est nécessaire pour occuper un emploi, que lui promet un ami de son père, au ministère des Finances. Mais pour ce faire, il doit quitter sa petite amie Martine et la France. En Espagne, Xavier cherche un logement et trouve finalement un appartement dans le centre de Barcelone qu’il compte partager avec sept autres personnes. Chacun de ses colocataires est originaire d’un pays différent.

Un film que j’ai vu et revu, je le connais par cœur. En même temps, l’auberge espagnole est un film qui me parle beaucoup, et qui je pense parle à l’ensemble de la Génération Y. Comment ne pas se reconnaître dans le personnage de Xavier ? Ce personnage un peu paumé dans la vie, qui grâce à son échange va finalement grandir et trouver des réponses.

2. Le nom des gens de Michel Leclerc (2010)

sara forestier

Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée du militantisme politique puisqu’elle n’hésite pas à avoir des relations sexuelles avec ses ennemis pour les convertir à sa cause. En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu’au jour où elle rencontre Arthur Martin, quadragénaire discret, qui ne sort jamais de sa zone de confort. Elle se dit qu’avec un nom pareil, il est forcément un peu facho. Mais les noms sont fourbes et les apparences trompeuses…

Je ne compte plus le nombre de fois que j’aie recommandé ce film. J’ai rarement autant ri devant un film qui parle de politique, de racisme et d’intégration. Des sujets lourds et pourtant le film trouve le ton juste à chaque fois. Le nom des gens est la comédie dramatique parfaite, qui marie parfaitement les genres : histoire d’amour, histoire de famille et film politique. Je vous conseille vraiment de jeter un œil à la bande-annonce pour vous faire une idée !

3. Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot (1998)

kirikou et la sorcière

Le minuscule Kirikou naît dans un village d’Afrique sur lequel une sorcière, Karaba, a jeté un terrible sort : la source d’eau est asséchée, les hommes sont kidnappés et disparaissent mystérieusement. « Elle les mange », soutiennent les villageois dans leur hantise. Karaba est une femme magnifique et cruelle, entourée de fétiches soumis et redoutables. Mais Kirikou, aussitôt sorti du ventre de sa mère, veut délivrer le village de son emprise maléfique et découvrir le secret de sa méchanceté.

Saviez-vous que le film d’animation est le genre du cinéma français qui s’exporte le mieux ? Personnellement, je l’ai appris en faisant mon mémoire sur l’exportation du cinéma français. Des films d’animation français que j’apprécie, il y en a beaucoup. J’aurais aussi pu mettre Persepolis ou Le roi et l’oiseau dans cette liste. Mais Kirikou et la sorcière est pour moi le plus culte. Je me rappelle encore quand je suis allée le voir à l’école en CE1. On a chanté la chanson du film pendant des semaines à l’école ensuite.

Je l’ai ensuite revue plusieurs fois, c’est un des tout premiers DVD qu’on a achetés. Ce film m’a tout de suite complètement fascinée, bien plus que n’importe quel Disney. Et mon envie de me rendre en Afrique Noire vient définitivement de cette période !

Quand j’étais à Helsinki, j’ai eu la chance de rencontrer Michel Ocelot, le réalisateur. Il a fait notamment une séance de questions/réponses avec les enfants à l’issue d’une projection d’un autre de ses films, les contes de la nuit. Et je peux vous dire que c’est vraiment quelqu’un d’adorable, ces réponses aux questions des enfants étaient juste parfaites !

4. Les demoiselles de Rochefort de Jacques Demy (1967)

les demoiselles de rochefort

Delphine et Solange sont deux jumelles de 25 ans, ravissantes et spirituelles. Delphine, la blonde, donne des leçons de danse et Solange, la rousse, des cours de solfège. Elles vivent dans la musique comme d’autres vivent dans la lune et rêvent de rencontrer le grand amour au coin de la rue. Justement, des forains arrivent en ville et fréquentent le bar que tient la mère des jumelles. Une grande foire se prépare et un marin rêveur cherche son idéal féminin…

Les comédies musicales et moi, c’est une grande histoire d’amour. Mais jusqu’à récemment, je n’avais vu que des très récentes comme 8 femmes de François Ozon, Les chansons d’amour de Christophe Honoré ou Toi, moi et les autres de Audrey Estrougo. Or, quand on dit France et comédies musicales, on pense Jacques Demy !

Il était donc temps que je voie finalement un film de Jacques Demy. Et c’est par Les demoiselles de Rochefort que j’ai commencé. Et ce fut un énorme coup de cœur. Les chansons, les décors, les costumes tous les détails de ce film ont été travaillés avec beaucoup de soin. On se laisse complètement emportés dans les années 60 de cette France idylliques et sans problème.

Je n’ai pas encore vu Peau d’âne et Les Parapluies de Cherbourg qui sont les 2 autres films cultes de Jacques Demy, mais c’est pour très bientôt !

5. De battre mon cœur s’est arrêté de Jacques Audiard (2005)

romain duris dans de battre mon coeur

À 28 ans, Tom semble marcher sur les traces de son père dans l’immobilier véreux. Mais une rencontre fortuite le pousse à croire qu’il pourrait être le pianiste concertiste de talent qu’il rêvait de devenir, à l’image de sa mère. Sans cesser ses activités, il tente de préparer une audition.

Si l’on me demande de citer un réalisateur culte français, je dirai Jacques Audiard sans hésiter. Le premier film que j’ai vu de lui est De battre mon cœur s’est arrêté, j’ai vu tous les suivants ensuite : Le prophète, De rouille et d’os et Dheepan. Pour voir les films de Audiard, il faut avoir le cœur accroché par contre. Les sujets sont toujours très sombres. De battre mon cœur s’est arrêté reste tout de même mon préféré parmi ces films. J’ai particulièrement apprécié la présence du piano comme moyen pour le personnage de Romain Duris de s’en sortir et sa relation le personnage de Linh-Dan Pham.

6. Le fabuleux destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet (2001)

audrey tautou

Amélie, une jeune serveuse d’un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s’est fixé un but : faire le bien de ceux qui l’entourent. Elle invente alors des stratagèmes pour intervenir incognito dans leur existence.

Dans ma liste, c’est sûrement le film qu’il faut voir si vous ne l’avez pas encore vu. Énorme succès critique et public, succès en France, et à l’étranger, c’est souvent le film qu’on me site quand je parle avec des non français. Amélie Poulain est un film qui joue sur les stéréotypes de la France, Montmartre n’y a jamais été aussi joli et charmant. Mais ce qui fait le succès de ce film, c’est le personnage d’Amélie, jouait magnifiquement par Audrey Tautou. Un personnage un peu lunaire, mais surtout doué d’une imagination et d’une ingéniosité hors normes qu’elle met au service de ses proches.

7. Nos jours heureux de Eric Toledano et Olivier Nakache (2006)

nos jours heureux

Vincent Rousseau dirige pour la première fois une colonie de vacances et se retrouve plongé pendant trois semaines dans l’univers des colos avec petites histoires et gros soucis à la clef ! Vincent se retrouve alors confronté à la vie mouvementée du camp, de ses animateurs plus ou moins professionnels et des ados pas toujours évidents à gérer…

Difficile de parler de cinéma français sans mentionner ce duo de réalisateur qui a réussi à exploser tous les records avec Intouchables. J’ai vu presque tout leur film et Intouchables et sûrement mon préféré, mais comme il est très connu. J’ai préféré indiquer mon second préféré des réalisateurs : Nos jours heureux. Nos jours heureux est le film le plus personnel des réalisateurs, il s’inspire directement de leur expérience en tant que moniteur de colos. On y retrouve tous les ingrédients qui font le succès de leur film : c’est drôle, avec un soupçon de drame, un vrai feel-good movie comme eux seuls savent les faire en France. On en ressort avec le sourire jusqu’aux oreilles !

8. Demain de Mélanie Laurent et Cyril Dion (2015)

demain le film

Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traverse la planète ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour trouver des solutions afin d’éviter cette catastrophe. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain…

Le genre du documentaire en France est souvent méconnu et pourtant jusqu’à présent, j’ai aimé tous ceux que j’ai pus voir ! Demain a été un énorme coup de cœur pour moi. Encore un film que j’ai envie de montrer à tout le monde. Il faut dire qu’on a rarement parlé d’écologie aussi positivement. Si l’on m’avait dit que je sortirais d’un documentaire sur l’environnement avec autant la banane, je ne l’aurais pas cru. Pourtant, c’est bien ce qu’est Demain, un documentaire qui donne envie de se bouger, comme toutes ces personnes que nous montrent Mélanie Laurent et Cyril Dion !

9. Ne le dis à Personne de Guillaume Canet (2006)

françois cluzet

 

Sa femme Margot a été sauvagement assassinée par un serial killer. Totalement détruit, Alex ressasse jour après jour le souvenir bouleversant de son amour perdu. Huit ans ont passé. Alex reçoit un e-mail anonyme. Il clique : une image… le visage d’une femme au milieu d’une foule, filmé en temps réel. Celui de Margot…

Un film explosif, qui a fait clairement passé Guillaume Canet, du statut d’acteur à celui de réalisateur. Ne le dis à personne, est le film qui a fait que je vais depuis voir systématiquement les nouvelles réalisations de Guillaume Canet. Même si ces derniers films sont aussi très bons. Aucun n’a réussi à rivaliser avec Ne le dis à personne.

La performance de François Cluzet porte aussi le film tout le long. Le suspense est parfaitement maîtrisé, le rythme est soutenu. On est juste happé du début à la fin dans cette histoire dont on a envie de connaître le fin mot.

10. Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre de Alain Chabat (2001)

monica bellucci et djamel debbouze

Cléopâtre, la reine d’Égypte, décide, pour défier l’Empereur romain Jules César, de construire en trois mois un palais somptueux en plein désert. Si elle y parvient, celui-ci devra concéder publiquement que le peuple égyptien est le plus grand de tous les peuples. Pour ce faire, Cléopâtre fait appel à Numérobis, un architecte d’avant-garde plein d’énergie. S’il réussit, elle le couvrira d’or. S’il échoue, elle le jettera aux crocodiles.

Si je ne devais garder qu’une comédie française, ce serait celle-là. J’ai tellement ri devant ce film, que je souris rien que dit repenser. Encore un film que j’ai vu et revu et je n’en doute pas que toi aussi ! Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre est un film culte pour son casting d’acteur 5 étoiles, son humour inspiré des Nuls et ces magnifiques décors, costumes, effets !

Et toi, dis-moi quels sont tes films français cultes ?


Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à me suivre sur FacebookTwitterInstagram et YouTube !

Cet article te plaît ? Épingle-le sur Pinterest !

Mes 10 films français cultes

Sur le même thème

10 Laisser un commentaire

  • Reply Marie Voyages 17 novembre 2017 at 10 h 16 min

    Oh eh bien j’ai honte de le dire, mais je connaissais pas la moitié des films cité ! Par exemple, le Nom des gens ou de Battre mon coeur s’est arrêté… Super article, qui me donne envie de les voir 🙂

    • Reply Aurore 25 novembre 2017 at 23 h 35 min

      Merci Marie, pas de honte à avoir le but de l’article était justement de vous les faire découvrir ! 🙂

  • Reply Aurore 17 novembre 2017 at 14 h 53 min

    Ta sélection est drôlement éclectique !
    J’ai adoré cet Astérix & Obélix, le meilleur de tous, merci Alain Chabat !
    Perso je suis incapable de citer mes films préférés, surtout comme ça, de but en blanc 🙂
    Belle journée !

    • Reply Aurore 25 novembre 2017 at 23 h 40 min

      Merci Aurore, je t’avoue, je triche un peu ! ^^ à chaque fois que je vois un film, je le marque dans Sens Critique du coup après pour ce type d’article, je n’ai plus qu’à faire défiler les différents films !

  • Reply Itineramagica 19 novembre 2017 at 19 h 55 min

    Un super article ! Je suis totalement d’accord avec toi, le cinéma français est souvent sous-estimé, et j’aime beaucoup des films que tu cites – il en manque 2 à ma liste, je vais rattraper ça !

    • Reply Aurore 25 novembre 2017 at 23 h 42 min

      Merci Alexandra, ceux sont lesquels que tu n’as pas vu ? Si tu as des films à me conseiller, n’hésite pas, j’adore découvrir de nouveaux films !

  • Reply M'dame Jo 19 novembre 2017 at 21 h 53 min

    Des Nouvelles du Bon Dieu de Le Pêcheur. 1996 ou 1997.

    • Reply Aurore 25 novembre 2017 at 23 h 44 min

      Merci Jo, je vais essayer de le regarder !

  • Reply Julie / hors du temps 20 novembre 2017 at 22 h 35 min

    Le cinéma français a plus trop la côte en France en ce moment (j’ai l’impression), mais (j’avais entendu sur France Culture (attention référence de folie sur les films^^)) qu’il exportait très bien ! En particulier dans les pays d’amérique du sud et en chine, où c’est synonyme de « cinéma d’art et essai » ! Même nos comédies sont vues comme des films indépendants !
    Nos jours heureux <3 : tu me donnes envie de le re-voir !
    Mais comme toi, je crois que j'aime beaucoup trop Astérix et Obélix Mission Cléopâtre ! Toute la pré-adolescence !

    • Reply Aurore 25 novembre 2017 at 23 h 51 min

      L’exportation du cinéma français à l’étranger était mon sujet de mémoire et en effet à l’étranger on a plutôt la côte puisqu’on est le second pays exportateur films derrière les Etats-Unis. Loin derrière mais derrière quand même ! ^^ J’avais d’ailleurs utiliser des émissions de France Culture comme source pour la partie théorique de mon mémoire, il s’agit peut-être de la même émission ! En tout cas, si tu veux en savoir plus sur le sujet, j’avais justement écrit un article résumé sur mon mémoire La réussite à l’export du cinéma français.

    Laisser un commentaire