13
Finlande/ Réflexions/ Sri Lanka

La nature au Sri Lanka et en Finlande

la nature au sri lanka et la nature en finlande

Cet article fait partie du rendez-vous mensuel, Histoire d’Expatriées, crée par Lucie du blog l’occhio di Lucie. Cette fois, c’est moi qui ai proposé le thème la nature et mon pays. J’ai eu cette idée après avoir fait mon article sur mon corps et mon pays. J’avais adoré comparer la France à la Finlande et au Sri Lanka. Or pendant ces différentes immigrations, s’il y a bien un truc qui m’a fasciné, c’est bien cette relation entre les habitants de ces deux pays et notre chère planète terre.

La Finlande et le Sri Lanka deux pays très proches de la nature

En arrivant en Finlande, s’il y a bien une chose qui m’a tout de suite frappé, c’est la relation très proche qu’entretiennent les Finlandais avec la nature. Qu’il neige ou qu’il pleuve, les Finlandais sont dehors. À peine sortis du travail et les voilà dehors en train de faire du footing, promener leur chien, leur enfant et parfois tout ça en même temps ! Dès qu’ils le peuvent, ils fuient la ville pour se rendre dans un chalet près d’un lac ou simplement camper en pleine nature. En Finlande, vous pouvez camper où vous voulez, pas besoin d’être sur un terrain de camping. Les sports extérieurs sont les plus populaires : vélo, randonnée, ski, les Finlandais profitent de chaque occasion pour être dehors. C’est d’autant plus flagrant en été, où après l’hiver rude, les rues et les parcs se remplissent de monde.

La nature est partout, même en ville. Beaucoup de parcs sont d’ailleurs plutôt des mini-forêts et les immeubles sont souvent assez espacés pour pouvoir y introduire de grands arbres. Ainsi le matin alors que je prenais mon petit déjeuner dans mon appartement, il n’était pas rare que je voie des lapins passer sous ma fenêtre !

En vivant en Finlande, je me suis rendu compte à quel point la France est un pays de culture. Avant, j’avais du mal à comprendre, le cliché du français intellectuel qui va au musée et regarde des films arts et essai. Après, j’ai compris ! Bien sûr, il ne faut pas généraliser, cependant les clichés ont toujours une part de vérité. Et dans le cas de la France et la Finlande, c’était particulièrement flagrant. Ne cherchez pas les centaines de musées, salles de spectacle de Paris à Helsinki, vous ne les trouverez pas ! Passez un maximum de temps dans la nature comme les Finlandais !

Au Sri Lanka, la relation qu’entretiennent les Sri Lankais à la nature passe beaucoup par la religion bouddhisme, et la relation aux animaux. Je vous en avais déjà parlé en vidéo, au Sri Lanka, les animaux sont très respectés. On croit notamment en la réincarnation et traditionnellement le régime alimentaire bouddhisme est végétarien. La chasse y est interdite et beaucoup d’animaux y sont considérés comme des égaux. Ce qui est fou, c’est que cela se ressent véritablement. Les animaux ont une relation beaucoup plus libre, car ils ne se sentent pas menacés par l’homme. Des oiseaux rentraient régulièrement dans la maison en journée par exemple, il y avait des écureuils et des varans dans le jardin régulièrement. Le fait de vivre dans un pays tropical change aussi beaucoup les choses. Cela se voit notamment avec les temples religieux où une grosse partie des espaces sacrés est en extérieur. Il n’y a que deux saisons : sèche et humide. La nature est donc dans un perpétuel été, les arbres ne perdent jamais leurs feuilles. Cela crée une atmosphère particulière qu’on ne trouve pas dans les climats tempérés. La nature y semble beaucoup plus forte, je me souviens notamment des orages et du bruit du tonnerre beaucoup plus puissant que la majorité que j’ai pu voir en France.

Les Finlandais, les rois de l’écologie… enfin presque

Quand je suis arrivée en Finlande, je me suis pris une claque. Moi, qui pensais que la France était plutôt bien placée sur le sujet de l’écologie. J’ai dû très vite me rendre compte que ce n’était pas le cas. Je me rappelle notamment distinctement cette fois où ma colocataire m’a gentiment rappelé à l’ordre, car je faisais n’importe quoi avec les poubelles de tri. Eh oui, j’étais restée au modèle français avec 3 poubelles, celle pour le verre, celle pour le reste des choses à recycler et l’autre pour tout ce qui ne se recycle pas. En Finlande, il n’y a pas moins 6 poubelles différentes. On commence par la plus simple celle pour les déchets ménagers, sauf que dans cette poubelle on ne met pas tout ce qui est épluchures, coquilles d’œufs, etc. ! Non, les déchets organiques vont dans la seconde poubelle, celle pour le compost où attention du coup, il faut utiliser des sacs compostables. Ensuite, il y a celle pour le carton, une pour le verre, et enfin une pour l’aluminium. Ce n’est pas encore tout à fait fini, toutes les bouteilles en plastique type bouteille de coca-cola sont gardées pour les emmener au supermarché où vous pouvez récupérer quelques centimes à chaque bouteille. Cela peut paraître un peu compliqué, mais en fait on prend vite le coup de main et personnellement, j’adorerais qu’on est un système aussi développer en France. Surtout pour le compost, je trouve ça vraiment dommage que tous les déchets organiques soient mis à brûler alors qu’ils pourraient être réutilisés par des agriculteurs.

Autre point écologique, les toilettes sèches. Encore une fois, je me suis pris une claque je n’en avais jamais utilisé avant. Bien sûr, les toilettes sèches sont loin d’être la norme en Finlande. C’est dans les cottages finlandais qu’ils sont surtout utilisés. Personnellement, ça m’a fait un choc là fois où j’ai dû en servir, c’est clairement un des points où j’adore notre modernité, mais encore une fois question d’habitude. Et c’est vrai que ça rend les cottages très écologiques tout de suite. Il n’y a pas non plus de chauffage seulement du bois pour la cheminée et le sauna. Pour la douche, on utilise l’eau chaude qui a été chauffée grâce au sauna. Moi qui suis habitué aux maisons de campagnes françaises, j’étais vraiment surpris de ce côté zéro déchet des cottages finlandais.

Pour finir, les Finlandais sont aussi très en avance sur tout ce qui est infrastructure. Il faut savoir qu’en Finlande, un immeuble doit être revu niveau plomberie et électricité au complet tous les 50 ans. Les bâtiments vétustes en Finlande n’existent pas ! Tout est très bien isolé et le double-vitrage n’est qu’une formalité.

Pour le reste en revanche, je n’ai pas forcément vu d’énormes différences avec la France. Au niveau de la cuisine végétarienne et végane par exemple, on en trouve très facilement dans les restaurants pour autant, le pourcentage de la population végétarienne reste le même qu’en France. Les Finlandais mangent beaucoup de saumons et de saucisses.

Pour finir, sur un point moins glorieux, parce que rien n’est jamais parfait, j’aimerais mentionner le chauffage ! Eh oui, les Finlandais surchauffent tout. Je caricature peut-être un peu, mais dans mes souvenirs, je pouvais tranquillement me promener en tee-shirt dans mon appartement sans avoir froid. Là où en moyenne en France, on chauffe à 19, 20 °C, les Finlandais eux chauffent autour des 22, 24 ° C. C’est beaucoup, mais c’est pour moi le seul point noir que j’ai trouvé.

L’écologie au Sri Lanka

La question de l’écologie dans un pays comme le Sri Lanka est extrêmement complexe. Elle est compliquée, car elle s’inscrit en plein milieu du développement économique du pays. Un développement important pour le pays après 30 ans de guerre. On a tendance à beaucoup jeter le blâme aux pays en développement pourtant énormément d’initiatives sont prises en termes d’écologie.

Le Sri Lanka a notamment énormément investi dans les énergies renouvelables, dont le solaire et l’hydraulique. Je pense d’ailleurs avoir autant vu voir plus de maisons équipées de panneaux solaires au Sri Lanka qu’en France et les magasins spécialisés dans les panneaux solaires sont nombreux.

En 2015, le Sri Lanka s’est fait aussi remarquer sur la scène internationale en étant le premier pays au monde à interdire le glysphosate. Dans les supermarchés, on voit beaucoup de produits indiqués « NO MGO », sans OGM. Et puis bien sûr, il y a énormément d’initiatives dans la sphère privée. Dans mon article sur Colombo, je vous mentionnais notamment le Good market, un marché qui met en avant les entreprises locales qui ont une vraie démarche de développement durable. Lors de mes différents déplacements dans le pays, j’ai pu voir également de plus en plus de restaurants avoir une démarche zéro déchet, proposer des pailles en bambous, servir certains plats dans des feuilles de bananes…

Là où les choses sont plus compliquées, c’est au niveau des infrastructures. En dehors de Colombo, on ne trouve pas de centre de tri seulement des décharges pour les poubelles. Ce qui est un vrai problème avec l’arrivée massive de plastique. Au Sri Lanka, j’ai vraiment pris une grosse claque à ce niveau. Je me suis vraiment rendu compte à quel point le plastique était partout dans nos vies. C’était particulièrement flagrant là-bas, car le pays est en plein boom économique. De nouveaux supermarchés naissent tous les jours, et qui dit supermarchés dits plastiques : shampoing, paquet de gâteau, bouteille d’huiles, il est partout, mais les infrastructures pour le traiter, le recycler elles ne sont pas là.

J’espère que cette nouvelle comparaison entre la France, la Finlande et le Sri Lanka vous a plu ! N’hésitez pas à me laisser un commentaire. Je suis vraiment curieuse de connaître votre ressentis sur le sujet !

Les articles des participants au rendez-vous

La nature en Allemagne par 3kleinegrenouilles

La nature à Hong Kong par HotFonduePot

La nature au Québec par La Maudite française

La nature au Japon par Frenchy Nippon

La nature au Sénégal par Foguescales

La nature au Cambodge, Madagascar et à Londres par Alexienne

La nature en Italie par Occhio di Lucie

La nature en Argentine par Mate Colibri

La nature en Nouvelle-Zélande par My tour du globe

Sur le même thème

13 commentaires

  • Reply Ange & Like 16 juin 2019 at 16 h 06 min

    Sacré grand écart entre la Finlande et le Sri Lanka, ça rend ton article d’autant plus intéressant !
    Et merci beaucoup pour le choix du thème de ce mois-ci…

    • Reply Aurore 16 juin 2019 at 16 h 39 min

      Merci pour ton retour, contente que le thème de ce mois-ci t’ait plu !

  • Reply Alexienne 16 juin 2019 at 16 h 58 min

    Même expérience que toi en Asie du Sud Est ! Le plastique… quel fléau !
    Et l’expérience écolo des pays du Nord me tenterait bien ! 😉
    Merci pour ce thème et ton article ! 🙂

    • Reply Aurore 16 juin 2019 at 21 h 47 min

      Merci pour ton retour Alexienne !

  • Reply La nature et mon pays | 3 kleine grenouilles 17 juin 2019 at 9 h 39 min

    […] Le Sri Lanka et la Finlande […]

  • Reply lucie 17 juin 2019 at 10 h 59 min

    Ta réflexion sur la Finlande « pays nature » vs France « pays culture » est intéressante. J’en suis arrivée à la même conclusion depuis que je vis en NZ, ici c’est très nature et tu entends beaucoup les gens dirent qu’ils partent en rando/pêche/balade à vélo etc mais jamais de musée ou d’expo 🙂

    • Reply Aurore 18 juin 2019 at 9 h 03 min

      Oui, c’est tout à fait ça ! Et il y a certains pays où les deux cohabitent, je pense à l’Autriche notamment, Vienne est une des plus grandes capitales culturelles d’Europe mais les autrichiens sont aussi très fiers de leurs montagnes et y vont beaucoup !

  • Reply 3 kleine grenouilles 17 juin 2019 at 11 h 57 min

    C’est très intéressant de traiter en parallèle deux pays aussi différents que la Finlande et le Sri Lanka. Je vais aller découvrir d’autres articles sur ton blog.

    • Reply Aurore 18 juin 2019 at 9 h 09 min

      Merci et bonne découverte sur le blog !

  • Reply Ornella 19 juin 2019 at 8 h 21 min

    Merci pour cet article, c’est intéressant d’avoir parlé de ces deux pays si différents sur le même article !

    • Reply Aurore 19 juin 2019 at 14 h 30 min

      Merci Ornella !

  • Reply Alice 19 juin 2019 at 18 h 55 min

    Ca ne m’étonne pas franchement, mais la Finlande et le Danemark sont assez proche dans leur vision de la nature. Qu’est-ce que j’aimais aller dans les parcs !

    • Reply Aurore 19 juin 2019 at 20 h 04 min

      Oui, clairement les pays scandinaves ont beaucoup de ressemblances ! 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Suivez la page Facebook du blog pour être au courant des derniers articles et découvrir d’autres inspirations voyage !