3
Culture/ Livres

Comment lire en anglais ?

personne prenant un livre dans une étagère

J’étais partie au Sri Lanka avec 5 livres. Quand je les ai finis, il a donc fallu que je trouve une solution. J’aurais pu investir dans une liseuse, mais après réflexion j’ai eu plutôt envie de me lancer un défi : lire en anglais.

Cela faisait des années que cela me titillait. À l’école, l’anglais a toujours été une de mes matières favorites. Petite, je rêvais d’être parfaitement bilingue avec l’accent so british ! Alors forcément, l’envie de lire en VO est vite arrivée, mais pendant longtemps, je n’en ai pas eu le courage.

J’en avais parlé autour de moi. On m’avait donné des conseils comme « toi qui adores Harry Potter, tu devrais le lire en anglais ! » J’ai même une amie qui m’avait prêté un livre de Paul Auster, mais à la lecture des premières pages voyant que je ne comprenais pas certains mots, je me suis découragée.

C’était là mon principal problème. J’adore lire. J’adore la sensation d’être plongé dans une histoire et en sortant du français, j’avais l’impression que je n’y arriverais pas.

Finalement, au Sri Lanka, au pied du mur, je me suis décidais. Cette année, je lirais en anglais. Et j’ai lu non pas un, mais trois livres en anglais. J’ai adoré cette expérience et j’espère bien la renouveler cette année.

En attendant, j’ai décidé de te partager mes astuces et conseils pour finalement arriver à lire en anglais !

8 conseils pour lire en anglais

Un an tout pile sans vidéo lecture, la dernière était sur le club de lecture d’Emma Watson !

Voici un résumé de mes 8 conseils pour lire en anglais :

  1. Lire un livre que tu avais déjà prévu de lire
  2. Lire un livre en anglais récent
  3. Éviter les classiques, les gagnants des grands prix de la littérature
  4. Prendre un livre en anglais dont tu as déjà vu la version ciné ou série
  5. Choisir un livre d’un de tes auteurs anglophones favoris
  6. Lire en anglais un livre que tu as déjà lu
  7. N’ait pas peur du challenge
  8. Lance-toi des défis

Bonus : J’ai oublié un point important. Lorsque j’ai commencé à lire en anglais, pour le premier chapitre, je me suis autorisée à utiliser Wordreference pour les mots vraiment compliqués. Pour le reste, je ne l’ai plus fait, ce qui m’a permis de vraiment rentrer dans l’histoire. Pas mal de mots sont transparents ou se comprennent avec le contexte.

Sur le même thème

3 commentaires

  • Reply Ornella 1 février 2019 at 12 h 52 min

    Je lis mois aussi en anglais depuis assez longtemps et là, je vais démarré un bouquin écrit par un japonais qui s’est échappé de la Corée du Nord.. Ca a l’air sportif en termes d’émotions. Mais bon, je vais m’accrocher.

    • Reply Aurore 2 février 2019 at 15 h 43 min

      Je crois que j’ai entendu parlé de ce livre, c’est quoi le titre déjà ?

  • Reply Ernestine 19 avril 2019 at 23 h 47 min

    Ce serait pas The Sympathizer, de Viet Than Nguyen ? Je l’ai trouvé très difficile à lire… Je pense le lire en français dès que possible !

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    24 Partages
    Enregistrer21
    Partagez3
    Tweetez