0 In Humeurs

Comme une envie d’écrire

Symbole Peace remplacé par une tour eiffel entourée d'une couronne de fleurs sur fond blanc, hommage aux attentats du 13 novembre

13.11.2015

New York, Londres, Madrid, Charlie, … tout ces attentats m’ont marqué profondément. Je le pensais en tout cas, jusqu’à ce que Paris arrive.

Une profonde tristesse m’a envahie pour tous ces événements, mais à Paris s’ajoute le choc, la paralysie, la peur, les insomnies.

J’ai eu de la chance pourtant, je ne connais aucune victime, j’étais « loin ». J’étais au cinéma dans le 13ème (Bibliothèque François Mitterrand pour ceux qui connaisse) quand les événements se sont déroulés, c’est en enlevant le mode avion de nos téléphones et recevant des messages de nos proches que nous avons appris la nouvelle. Nous sommes alors rapidement rentrer chez moi, le métro était vide, les rues de mon quartier aussi…

Depuis les événements, je me sens comme traumatiser. Une extrême fatigue m’a envahie, je me pose beaucoup de questions, et quelques soucis de santé viennent s’y ajouter (mal de dos, mauvais transit, insomnies).

Si j’en parle c’est tout simplement car je sais que je ne suis pas la seule touchée par ce phénomène. Je le vois dans la rue, à mon école, les visages des personnes autour de moi ont aussi changés, plus fermés, plus meurtris.

Certaines personnes semblent se remettre mieux que d’autres, simplement une façade ? Je ne sais pas… Je les admire en tout cas de réussir à reprendre leur vie, à aller boire des coups en terrasse, à aller au concert.

Lorsque je lis des analyses de ce phénomène sur internet, un seul remède revient à chaque fois : le temps.

J’espère que celui-ci marchera pour vous comme moi, je vous souhaite une belle guérison en tout cas et surtout plein d’amour et de bonheur dans vos vies !

Quelques liens qui redonnent le sourire :

La force d’un sourire

Les attentats vus par les petits

Une femme pleine de bon sens

John Oliver’s speech

Après le choc des attentats, « vous n’êtes pas obligé d’aller bien »

 

Sur le même thème

0 commentaire

Laisser un commentaire